Complet

A la suite de l’adoption de la loi de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice, l’abrogation de l’article L.5 du code électoral qui permettait au juge de retirer le droit de vote aux personnes sous tutelle est entrée en vigueur lundi 25 mars 2019.

 

Désormais, les personnes handicapées intellectuelles sont reconnues comme des citoyens à part entière. C’est une grande victoire !

 

Les élections européennes du 26 mai dernier étaient les premières à laquelle pouvaient participer les personnes jusqu’ici privées du droit de vote. Cette avancée majeure a permis à 300 000 citoyens supplémentaires de voter aux élections européennes de 2019 !

 

Fiers et heureux de cette grande avancée, nous devons cependant poursuivre le combat. Sans l’information et la sensibilisation de tous les acteurs du processus électoral, le droit de vote risque de ne pas être effectif pour tout le monde. Or, les élections municipales approchent à grand pas. C’est pourquoi nous devons nous y préparer.

 

L’Adapei 45 a invité les associations du secteur à se réunir afin de voir comment travailler ensemble dans cette démarche citoyenne. L’UDAF, les Pep 45 et l’APAJH du Loiret ont répondu favorablement à notre démarche. La mairie de Fleury-les-Aubrais s'est également portée volontaire pour nous suivre dans notre projet. Nous avons bâti ensemble un plan d’actions inter associatifs afin de sensibiliser tous les acteurs : les mairies, les personnes accompagnées, les familles, les professionnels.

 

Ainsi, nous invitons toutes les personnes accueillies, familles et professionnels à se rendre aux forums de sensibilisation au droit de vote que nous organisons:

 

  • Le 28 janvier de 16h30 à 18h30 à la Salle Camille Claudel à Pithiviers;
  • Le 31 janvier de 16h30 à 18h30 à la salle Cuiry à Gien;
  • Le 13 février de 16h30 à 18h30 à la Salle des Bicharderies à Fleury-les-Aubrais;
  • Le 19 février de 16h30 à 18h30 à l’Espace Jean Vilar à Amilly.

 

Dans les orientations de l’Adapei 45, nous avons comme action de rendre accessible les bureaux de vote. Il nous faut sensibiliser un maximum de mairies sur le sujet (utilisation du Facile À Lire et à Comprendre, signalétique, fléchage, accueil des personnes en situation de handicap mental par les maires, les Présidents de bureaux de vote, les assesseurs, etc…). C’est pourquoi, nous leur proposons une sensibilisation dans ces mêmes salles, le même jour mais de 14h à 16h.

 

L’élection municipale de 2020 marquera une nouvelle étape dans l’implication des personnes en situation de handicap dans la vie de la cité. Avec l'appui des collectivités, nous pouvons aller plus loin.  

 

Le guide pratique du vote de l’Unapei est en consultation ici.